Sélectionner une page

Mettre ses compétences au service de la cause antigaspi – Marie Eppe

par

Marie Eppe est la fondatrice d’In Extremis, une entreprise alimentaire qui fabrique des biscuits antigaspi.

Au commencement.

Lors de son Erasmus en Irlande du Nord en 2017, Marie crée un carnet de voyage pour partager son expérience à l’étranger à sa famille et ses amis.

Elle prend goût à la rédaction de contenu et ce blog privé deviendra public assez rapidement. Elle y partagera son mode de vie responsable, encore à la marge à cette époque.

Cet outil deviendra une manière pour elle d’affirmer sa posture de jeune engagée et puis une occasion de rassembler des gens autour de sa thématique.

Passionnée par la photo, elle créera un compte Instagram et se servira de ces deux médias pour créer la base de sa communauté qui lui servira plus tard pour lancer son projet grâce à une campagne de crowdfunding sur Ulule.

Marie Eppe Fondatrice In'Extremis

Le déclic vient de ses stages en entreprises agroalimentaires.

Pendant ses deux stages en entreprise dans le domaine de l’agroalimentaire, Marie se rend compte que beaucoup de produits frais partent à la poubelle parce qu’ils ne correspondent pas aux critères de sélection mis en place par les industriels. 

Et cela malgré avoir choisi de faire ses stages dans des entreprises qui véhiculent des valeurs proches des siennes. Elle se dit à ce moment-là qu’il est possible de faire plus, d’aller plus loin. 

Fabrication biscuits

Petite communauté mais grand levier.

Partageant déjà des recettes antigaspi sur son blog depuis quelques années, elle creuse l’idée de fabriquer des biscuits à partir de pain invendus et de résidus issus de la fabrication de farine de blé pour revaloriser ce qui devait aller à la poubelle. 

La petite communauté qui la suit depuis la création de son blog et sur Instagram sera son alliée pour créer son premier produit. 

Biscuit In'Extremis

Elle décide de se lancer même si son projet n’est pas parfait.

Consciente que son projet n’est pas parfait, elle décide de se lancer quand même et de tordre le coup à ses croyances limitantes pour vérifier si son idée plaît. 

Elle rencontre finalement un succès lors de son financement participatif et triple l’objectif qu’elle s’était fixé. 

Marie Eppe vient de poser la première brique de son entreprise alimentaire anti gaspi. 

⚡Ce que tu vas apprendre dans cet épisode ⚡

Son retour d’expérience dans l’agroalimentaire et l’envie de créer un projet à taille humaine. (9:15-11:45)

Comment son carnet de voyage est devenu un blog et puis un levier pour créer la communauté qui l’a aidée à créer son premier produit ? (19:00-25:00)

Créer un produit avec sa communauté : se laisser guider mais prendre les grandes décisions selon ses envies et intuitions. (25:00-28:00)

Quel est le bon moment pour se lancer en Campagne sur Ulule ? (28:00-30:00)

Pourquoi des produits antigaspi coûtent-ils plus cher et comment l’expliquer à ses consommateurs ? (35:00-38:00)

Les gros avantages de créer un projet à impact en province plutôt qu’à Paris (40:00-44:00)

Faire le choix de lancer son projet même si tout n’est pas parfait et faire sauter ses barrières limitantes (45:00-49:00)

Pour découvrir son projet et/ou échanger avec elle : 

Découvrir ses biscuits sur son site web et sur Instagram

Marie Eppe est sur : Linkedin / Instagram 

Son blog engagé

Liens et ressources :

Comment se faire des amis de Dale Carnegie 

Le pouvoir des habitudes de Charles Duhhig

Cozie : L’entreprise cosmétique zéro déchets 

L’article sur les 12 documentaires engagés conseillés par Marie sur son blog

Le laboratoire de marques engagées Sensei-Family 

Le lien de l’épisode avec Célia Favre de chez Umaï

 

Retour au menu podcast